Docteur Jiacher

Au printemps 1890, le peintre hollandais Vincent Van Gogh, émotionnellement instable, sortait de l’hôpital psychiatrique de Saint-Rémy pour trouver un endroit où vivre et devait également continuer à guérir. L’appréciation du peintre prédécesseur Camille Pissarro, de Van Gogh, avait demandé au Dr Gachet de voir la maladie et l’avait laissé bonne impression, de sorte que le frère cadet de Vincent, Theo, a contacté le Dr Gachet. Le 20 de cette année, Theo a donc envoyé Van Gogh dans une maison à loyer modique située près de M. Gachet, dans la ville d’Orville, au nord-ouest de Paris. Depuis ce jour, Van Gogh a été pris en charge par le Dr Gachet jusqu’au 29 juillet, où il a reçu le pistolet sur la poitrine et est décédé le 30.

Paul Fernand Gachet (1828 – 1909) est né dans une famille industrielle à Lille, dans le nord de la France. En 1845, leur famille s’établit à Malines en Flandre. Bien que passionné d’art très tôt, Jiache se rendit à l’Université de Paris pour étudier la médecine et se concentra sur la neurologie et la psychiatrie, domaine interdisciplinaire du milieu du XIXe siècle et étudia en 1858 “Depression Research”. Diplômé de la thèse, il est ensuite retourné à Paris et a travaillé dans plusieurs hôpitaux, notamment les célèbres hôpitaux Bisset et Salpe Terre. Après cela, je suis allé à un cabinet privé dans la banlieue de Paris.

Paul Gacher n’est pas seulement un médecin, il est aussi un peintre amateur qui aime peindre et qui se nomme “P van Ryssel” dans son travail. Au cours de ses nombreuses années de carrière dans la médecine, il a traité de nombreux écrivains et peintres impressionnistes et est devenu leur ami. Ils ont également fait un retour amical à Gachet, laissant non seulement Gachet collectionner un grand nombre de leurs œuvres, ils ont également dépeint la scène de la vie à Gachet. Cézanne a peint la maison du Dr Gachet à Orville, Ambroise Détrez, Charles Léandre, Norbert Goenuette et l’Égypte. Emile Bernard et d’autres ont peint des portraits pour lui. Le plus célèbre d’entre eux est l’un des tableaux de Van Gogh.

Oui, l’impression initiale de Van Gogh sur le Dr Gachet n’était pas bonne. Dans sa lettre à Théo, il a déclaré: “Tout d’abord, il est plus malade que moi. Je pense, ou on peut dire que c’est le même poids. C’est le cas. Maintenant, un aveugle conduit un autre aveugle, ils sont deux Ne tomberez-vous pas dans le fossé? “Mais bientôt, ses vues sont complètement différentes. Dans sa lettre à sa sœur Wilhelmina, il a déclaré: “J’ai trouvé chez le Dr Gachet une véritable amitié, un peu à la manière d’une autre amitié ressemblant à un frère. Nous sommes semblables physiquement et mentalement. “Cette amitié a fait de lui des portraits de Van Gogh. Outre une peinture à l’eau-forte, il existe également une célèbre peinture à l’huile. Il existe deux versions de la peinture à l’huile, toutes réalisées en 1890. La peinture à l’huile est une peinture du célèbre peintre romantique français Eugène Delacroix (1798 – 1863), du célèbre poète de la fin de la Renaissance italienne, Tokuto Tasso (1544 – 1595), “Tasso in the madhouse” ( 1839) Créé pour “des modèles”, représenté à l’arrière-plan du ciel bleu des collines verdoyantes, le Dr Gachet fait face à deux romans et plusieurs digitales à base de plantes sur la table, la main droite sur le visage et les coudes appuyés. Sur la table, je suis tombé dans la dépression, une pathologie typique.

En juillet de cette année, Van Gogh a déclaré à William Minna: “J’ai achevé le portrait mélancolique du visage du docteur Gachet, qui ressemble à celui de ces gens fous, calmes et intelligents.”

Van Gogh décrit de manière vivante la mélancolie du Dr Gachet.

Mary Lindeman, professeure d’histoire à l’Université de Miami aux États-Unis, a déclaré dans “Médecine et société anciennes dans l’Europe moderne”, “La mélancolie est une forme de folie qui était autrefois la plus respectée.” On pense que la dépression est causée par un excès de fluides corporels. La définition actuelle de la dépression est la suivante: folle ou déprimée, triste, déprimée ou contemplative en silence … ”

Dire que “la mélancolie est une manifestation de la folie”, c’est que la dépression extrême est l’une des manifestations de la maladie mentale dans la dépression maniaque. Cette condition alterne souvent état maniaque et état mélancolique: en phase maniaque, l’humeur du patient est anormalement agitée, apparaissant souvent comme une excitation, une pensée, un langage, un sommeil sans fin et une irritation facile; Au stade de la dépression, les émotions sont extrêmement tristes et déprimées, déprimées et dégoûtantes, et perdent tout intérêt pour les activités, les loisirs, les divertissements, etc., dans la vie quotidienne. Ce tableau de Van Gogh montre que le Dr Gachet est dans cet état de dépression. Jeffrey K. Aaronson, pharmacologie clinique, Radcliffe Hospital, Oxford, Royaume-Uni, et étudiant diplômé de l’Hôpital orthopédique royal de Middlesex, Moro Rama Chandran en juillet 2006, Royal Medicine Le Journal de la Revue a publié “Art Diagnostics: Docteurs de la Dépression et des Docteurs” (Jeffrey K. Aronson, Manoj Ramachandran: Le diagnostic de l’art: la mélancolie et le portrait du Dr Gachet), pour Van Gogh Le “diagnostic” de la maladie du Dr Gachet dans “Like”:

C’est un portrait extrêmement mélancolique: les tonalités de base sont lourdes et oppressantes, les deux romans (les frères d’Edmund et Jule Goncourt) sont également réprimés: “The Hot Manny Lasseter” (Germinie Lacerteux) a écrit une jeune servante, a mené une vie lascive et est finalement décédée à la maison d’accueil. Manette Salomon décrit la vie de quatre peintres peut-être moins de quatre peintres frustrés. Gachet est évidemment très déprimé – sa posture sur la main est semblable à l’expression de son visage. Van Gogh a écrit un jour que le visage de Jia Xie était un «chagrin excessif»: «il doit être torturé par un névrosé, aussi sérieux que moi» et «il est plus malade que moi». Mais au-delà de la dépression personnelle du médecin, Van Gogh la considère comme une maladie universelle. Comme il écrivait à la lettre de Gauguin: “Je montre l’époque avec un cœur brisé et je peins l’image d’un médecin.” Dans sa lettre à son frère Théo, il dit: “Je peins (Il) est d’exprimer des émotions et des passions trop fortes dans l’esprit des gens modernes […] doivent dessiner beaucoup de portraits. ”

… mais pourquoi Jiaxi est-il mélancolique? Est-ce une dépression endogène? Ou est-ce un symptôme d’une certaine maladie physiologique? Dans le tableau, il a un peu de pigmentation aux deux mains, mais il est plus blanc que son visage cuit par le soleil et ses ongles sont tout blancs. Peut-il souffrir de la maladie d’Addison? Les peintures de Van Gogh sont impressionnistes, non réalistes: à Jiaxi, il y avait une photo montrant que son visage était plein, contrairement à celles de Van Gogh; (sur la photo), il ne voyait pas sa main. . Le fait est que ce portrait de Gachet ressemble plus à Van Gogh lui-même ou à son frère Théo, pas à Gachet.

“Doctors of Gachet” ne ressemble pas à Gachet, mais “plus à Van Gogh lui-même ou à son jeune frère Theo”. Qu’est ce que cela signifie?

Mary Lindeman souligne dans “Médecine précoce et société en Europe moderne” que la dépression est “le plus fort tempérament associé à la douleur mentale et aux désordres physiques dans l’ensemble de la société moderne”. C’est vrai. Le célèbre historien littéraire danois Georg Brands dans le “courant dominant de la littérature du 19e siècle” a souligné: “La dépression du début du 19e siècle est une maladie qui n’est propre à personne ni à aucun pays. C’est un fléau qui se propage d’une nation à l’autre, tout comme les fanatiques religieux qui se propagent souvent dans toute l’Europe au Moyen Âge. “(Traduction de Zhang Daozhen) On peut dire que c’est une” maladie du siècle “ou” l’âge “. Ill

Lorsqu’ils font leurs adieux au vieil ordre “obscur” du Moyen Âge, les élites culturelles croient souvent naïvement que depuis lors, les droits subjectifs, la liberté personnelle et la volonté spirituelle sont impossibles, aussi longtemps qu’ils le souhaitent. C’est. Mais la situation des cent ou deux cents dernières années montre que la réalité qui se présente à vous est si éloignée de l’idéal de votre cœur. En conséquence, les émotions sont extrêmement frustrées, l’enthousiasme est supprimé, le cœur extrêmement triste et plus les gens ont d’idéaux, plus ils ont de grandes attentes et des exigences élevées, plus ils se sentent déprimés, déprimés, tristes, plus intelligents et intelligents, Les plus sensibles et instruits, les plus frustrés, déprimés et tristes. – C’est le début de l’esprit de l’Europe moderne et parmi les élites culturelles des 1860 aux 19e et 19e siècles, un nom spécial a été donné, appelé Der Weltschmerz, traduction en anglais de World Weariness, qui est ” La signification de «monde d’émotions» est la principale manifestation de la «dépression» en termes de psychologie ou de médecine. Il existe une statistique de A à Z qui répertorie des centaines de personnalités culturelles souffrant de dépression, parmi lesquelles le philosophe Nietzsche, Kierkegaard, Foucault, Weininger, l’écrivain Strindberg, Kraft. Carte, Dostoevsky, Baudelaire, musicien Mahler, Schumann, Tchaïkovski, Rachmaninoff, peintre Goya, Matisse, Kirchner, bien sûr Il y a aussi Van Gogh et Gachet.

La peinture de haut niveau de Van Gogh ressemble également à se peindre lui-même et son jeune frère Theo, ainsi que d’autres personnes souffrant de dépression. En d’autres termes, il “présente l’époque avec un cœur brisé”.

Van Gogh attache une grande importance à sa peinture. Il a un jour déclaré catégoriquement dans une lettre: “C’est la chose la plus excitante pour moi … les portraits de l’époque actuelle … j’aime peindre des portraits qui ressemblent à des fantômes après un siècle … Je ne veux pas le faire à travers la similitude de la photographie. De cette manière, nous devrions utiliser notre science moderne et utiliser la couleur pour exprimer et améliorer les caractéristiques des personnages afin d’exprimer les émotions humaines.Par conséquent, dans ce portrait, le visage de M. Gachet est la brique rouge cuite par le soleil. La couleur, ses cheveux sont rouges, le chapeau sur le fond vert de la colline est blanc, son manteau est bleu foncé … Cela rend son visage pâle, bien qu’il soit rouge brunâtre. Sa main est une sage-femme. La main est plus blanche que son visage … La table rouge devant lui est composée de deux romans à couverture jaune et d’une digitale violet-noir. Mes propres portraits sont presque identiques … ”

Maintenant, plus d’un siècle s’est écoulé, la “statue du docteur de Gachet” de Van Gogh n’est pas “semblable à un fantôme”, mais a fait son entrée dans la vie des gens. Le 15 mai 1990, Christie’s New York vendit 82,5 millions de dollars en trois minutes à M. Saito, le deuxième plus grand fabricant de papier au Japon, établissant un record mondial des prix des ventes aux enchères. La reproduction de la peinture est de plus en plus appréciée par les gens.